Ma petite amie américaine est enceinte. Je suis Anglais. Nous vivons actuellement aux Pays-Bas. Où serait le plus logique de faire naître le bébé?

La citoyenneté américaine serait accordée à l’enfant sur la base du jus sanguinis. Comme la mère est citoyenne américaine (la mère devra prouver qu’elle vit aux États-Unis depuis au moins cinq ans).

En ce qui concerne la nationalité britannique, l’enfant serait également éligible au concept de jus sanguinis, ce qui obligerait le père à épouser la mère avant la naissance ou à reconnaître l’enfant à la naissance (processus plus compliqué).

Contrairement aux États-Unis, mais comme le Royaume-Uni, les Pays-Bas ne reconnaissent pas le jus soli comme une raison pour octroyer la citoyenneté (à quelques exceptions très précises). Par conséquent, un enfant né de deux non-ressortissants aux Pays-Bas ne recevra pas automatiquement la nationalité néerlandaise.

La question de la citoyenneté étant réglée, quel que soit son pays de naissance, il aura accès à deux passeports. Ce serait peut-être une bonne idée de regarder des questions pratiques, où vous avez une couverture médicale. Si tout se passe bien, les frais médicaux liés à l’accouchement dans un hôpital américain peuvent coûter cher (environ 9 000 dollars en 2008), mais si votre bébé a besoin de passer du temps à l’USIN… le ciel est la limite.

Pour donner à l’enfant des options pour vivre et travailler et bénéficier de soins de maternité de qualité, je l’aurais aux Pays-Bas, enregistrerais la naissance à l’ambassade britannique et américaine afin que l’enfant puisse avoir un passeport néerlandais / européen, un passeport britannique ( pas de chevauchement si le pays n’est plus dans l’UE avec la libre circulation, le droit de travailler et de vivre n’importe où dans l’UE suite au Brexit) et avec un passeport américain. Le seul surclassement au passeport néerlandais est peut-être le passeport allemand, pour faciliter les déplacements internationaux.

À l’heure actuelle, je pense que votre enfant aura accès à la citoyenneté américaine peu importe le lieu de la naissance. Tous mes enfants ont la double nationalité américaine et canadienne, même s’ils sont nés au Canada, en vertu de la citoyenneté américaine de leur père. Ma première épouse, ma deuxième épouse et moi-même avons visité le consulat des États-Unis à Vancouver et les avons toutes enregistrées en tant que citoyens des États-Unis quand elles étaient jeunes. Assurez-vous que cela est toujours possible. Si les Britanniques adoptent la même position, votre enfant pourrait être né aux Pays-Bas et bénéficier de la citoyenneté des trois pays. Bien sûr, vous devrez peut-être vous marier avant la naissance pour que cela fonctionne.

D’emblée, je dirais aux Pays-Bas en raison de ses soins de santé de premier ordre (comme au Royaume-Uni mais pas aux États-Unis, sauf que vous avez de l’argent à dépenser ou une couverture d’assurance très complète) et de la citoyenneté européenne.

Ainsi, le bébé aurait: A) une assistance médicale de qualité et B) trois citoyennetés / passeports respectés.